LE PRIEURÉ DE LONGPRÉ: Un lieu de paix et d'harmonie.

Publié le par Laurence

Pour ces journées du patrimoine, nos pas nous ont portés tout au bout d'une petite route qui part du village d'Haramont, situé non loin de Villers-Cotterêts et de la vallée de l'Automne...

Une fois passée la grille...Nous avons découvert un lieu d'exception... Niché au creux d'une petite vallée transversale à la vallée de l'Automne, dans un véritable écrin naturel d'eau et d'arbres, le prieuré de Longpré se révèle, baigné de la lumière douce de ce mois de septembre.

Nous y accédons d'abord par les jardins et l'étang construit au XIIème siècle et qui à l'origine servait à l'élevage du poisson, aux besoins en eau des moniales, à l'alimentation de la grande roue de l'ancien moulin détruit en partie par un incendie... 



L'allée se poursuit et nous mène au jardin de la prieure. De là, nous avons pu voir la façade sud: il s'agissait des appartements de la prieure, sur trois étages et de la grange surmontée de son clocheton. 

Mais le plus beau reste à découvrir encore... En remontant sur la droite, nous sommes entrés dans la cour intérieure par l'ancien parloir...

Le lieu est harmonieux et raffiné. Caché, il réserve au visiteur des merveilles d'architecture: aujourd'hui, on y découvre une superbe salle capitulaire dont les pierres blanches et les baies donnent une lumière dorée et douce. 



La fontaine centrale et le bruit de son eau confère au lieu son équilibre...
Tout au long de la promenade, le végétal rappelle la vocation monastique de ce lieu et son origine médiévale: feuilles d'acanthe, buis taillés, ifs... Le minéral, le végétal cohabitent dans la lumière et l'eau omniprésente. 

En faisant le tour par la façade nord, nous découvrons les restes de l'église matérialisés par une haie d'ifs. Le choeur sera mis à jour dans les années 1950: les ornements que l'on peut y voir sont ceux de l'église remaniée au XVIIIème siècle.

Surplombant l'ensemble, le logis construit à l'époque Louis XIII, pour y accueillir un aumônier et le grand portail daté de 1712...


Ce prieuré qui accueillait des femmes issues le plus souvent de la noblesse du Valois et du Vermandois, fut bâti en 1180... Sa vocation monastique  se poursuivit jusqu'à la Révolution et devint alors propriété de l'état. Il fut mis en vente en 1791 et devint la propriété d'un fermier. Il entreprend alors de démolir l'église pour en revendre les pierres et ne pas risquer de se voir confisquer son bien en cas de contre-révolution...

En 1946, un incendie se déclare à partir du foin entreposé dans l'ancien dortoir provoquant de graves dégats.

Le prieuré tombera en ruines et sera racheté par une famille de passionnés en 1994... A partir de cette date, la restauration commencera...

Ce fut aussi une belle rencontre humaine... La famille est très soudée autour de ce projet colossal et les restaurations menées sont de toute beauté... Enfin, la conception et l'entretient des jardins sont également remarquables.

Merci donc pour ce moment d'exception... 

Voici le site sur lequel vous pourrez avoir des informations utiles: le prieuré de Longpré. 

Publié dans Chemins de culture

Commenter cet article

Lily 04/10/2009 13:39


J'aime cette paix et cette fontaine entourée de feuilles d'acanthes. Une belle musique aussi qui invite à l'intériorité. Et le petit bonhomme au canard jaune a une pose très inspirée. Bon dimanche
à la famille.


Christine 28/09/2009 13:45


Un endroit exceptionnel pour se ressourcer
belle balade - merci


jacky gigi planeterre 28/09/2009 09:53


bonjour laurence.Merci pour le com et très bonne journée.Nous supposons que tu connais l'abbaye de Vauclair.Bisous de nous deux


GERAUD 28/09/2009 09:39


Bonjour Laurence!
Samedi j'ai eu le plaisir de faire ta connaissance et de mettre un visage sur ce blog que j'aime beaucoup!
C'est très beau ce lieu et je file voir sur le lien ,quand il est possible de s'y rendre!
Bisous et bon courage pour la suite!


Blandinette02 28/09/2009 07:57


j'aurrai aimé faire dédicacé mes livres mais manque de temps !!!! j'essayerai de passai à la librairie du centre bonne journée