La mauvaise rencontre, de Phillipe Grimbert.

Publié le par Laurence

41CX27SrHbL. SL75

 

           Quitter un roman quand la lecture s'achève et ne plus savoir quoi lire d'autre hormis un récit ,en tout identique, ou bien alors un autre roman du même auteur... Cela me le fait à chaque fois pour cet écrivain incroyable qu'est Philippe Grimbert...

Après ce récit autobiographique bouleversant intitulé "un secret", je me suis laissée entraîner dans la spirale étrange et angoissante de cette amitié fusionnelle entre deux enfants puis adultes, Mando et Loup...

Tout est là, dès le commencement du récit, dès la première rencontre au parc. L'écriture, épurée, précise et toujours bouleversante nous entraîne dans un questionnement du narrateur sur les liens d'amour et d'amitié, sur les attentes et les manquements, sur le remord, la culpabilité à travers les mots et les maux...

Structure en spirale, celle probable de la folie de Mando et de son désespoir, structure en miroir aussi avec des échos dans le récit, des martellemnts comme ceux de la conscience et des renversements possibles.

Un récit incroyable et prenant, magnifique... On se prend à recommencer au début pour débusquer des indices, pour ressentir ce cercle dans l'expérience même de la lecture de celui, virtuel qui lie et qui aliène tout en même temps.

 

Un grand merci à Philippe Grimbert.

grimbert 1

 


Publié dans Chemins de culture

Commenter cet article

madame alfred 01/12/2010 20:28


Essaie "La physique des catastrophes "(Marisha Pessl), "les monstres de Templeton " (Lauren Groff), Small Worlds(Martin Sutter) ...