BLETTES DU POTAGER CONFITES À LA TOMATES.

Publié le par Laurence




   Ce matin, je ramène du potager de belles feuilles de blettes qui m'inspirent pour le repas de midi...
C'est tout simple et très rapide, mais le résultat est bon seul ou accompagné d'une viande comme des côtes d'agneau par exemple, ou du poulet rôti...
Le passage par
le potager a été l'occasion de goûter au charme du lieu:

  
Situé dans un joli village du sud de l'Aisne à Septmonts, ce potager est l'occasion de cultiver les légumes, les fleurs et de récolter quelques fruits. Ici, au premier plan, les rangs de salades sur un sol clair, calcaire.

Voici la bête recette des blettes confites à la tomate.

Ingrédients:
  • Une botte de blettes
  • 3/4 tomates
  • 2/3 gousses d'ail
  • 3 oignons
  • huile d'olive
  • persil plat/feuilles de basilic 


Progression:

  • Dans une cocotte en fonte, faire revenir à feu doux les oignons émincés ou coupés en dés.
  • Couper en morceaux les tiges des blettes (5 cm) après avoir enlevé l'extrémité blanche de la tige et de la feuille si elle est abimée.
  • Laver à grande eau dans une essoreuse à salades et égouter.
  • Ajouter ces morceaux dans la cocotte et ajouter un peu d'huile d'olive si besoin. Poursuivre la cuisson à feu doux.
  • Ajouter les tomates en gros morceaux. 
  • Ajouter les gousses d'ail.
  • Saler au gros sel de guérande et bien mélanger.
  • Couvrir et poursuivre la cuisson pendant 15 mn environ. Eteindre et laisser à couvert pour obtenir une cuisson moelleuse.
  • Avant de servir, ajouter quelques feuilles coupées aux ciseaux de persil plat ou de basilic frais.

 

Astuces:

Il est important de cuire les blettes dans leur jus de cuisson et celui des autres légumes sans ajouter d'eau.
Le contenant, cocotte en fonte, est nécessaire pour pratiquer une telle cuisson lente et à température douce et quasiment constante. Personnellement, je cuisine avec des cocottes STAUB et LE CREUSET.
Il est possible, avant de servir, si c'est consommé seul, de rajouter des copeaux de parmesan.
Bon appétit! 


A de prochaines balades gourmandes. 




 

Publié dans Chemins gourmands

Commenter cet article