UN JARDIN JAPONAIS À PARIS...

Publié le par Laurence

Nos pas nous ont conduits dans un jardin très singulier: microcosme dans la ville, il propose une promenade à travers divers paysages et cultures du monde. 
Il s'agit du rêve d'un banquier, Albert kahn au début du XXème siècle, devenu réalité quelques années plus tard.
En 1895, Albert Kahn devient le propriétaire d'un hôtel particulier et de quatre terrains. En 1910, après avoir rassemblé une vingtaine de parcelles, il dispose de près de 4 hectares.
Ce jardin joue un rôle particulier dans son projet: il crée un jardin dit "de scènes".

 

Aujourd'hui, le jardin se compose d'un jardin français complété par une roseraie et un verger, d'un jardin anglais, d'un marais suivi d'une prairie, d'une forêt bleue

 d'une forêt vosgienne et de deux jardins japonais... 
La parcelle du jardin japonais a été emmenagée par le banquier après un second voyage au japon en 1908-1909. Elle a été remplacée en 1990 par un jardin contemporain, oeuvre du paysagiste Fumiaki Takano.
Les maisons japonaises ont été apportées par des artistes japonais aprés le premier voyage du banquier en 1898, en pièces détachées, ainsi qu'une collection de bonsaïs.




Le rêve du banquier est d'oeuvrer à la paix universelle. Il est convaincu que la connaissance des cultures étrangères encourage le respect entre les peuples...Cette certitude le mène également à constituer ce qu'il appelle "les archives de la planète"". Entre 1909 et 1931, il finance ainsi des campagnes photographiques et cinématographiques dans le monde: c'est une oeuvre d'ethnologue et de sociologue qui se crée. Ces archives constituent actuellement les collections du musée Albert Kahn.

Le krach boursier de 1929 portera un coup fatal à la fortune du banquier et à la réalisation de son oeuvre, ses biens seront saisis...
En 1936-1939, la préfecture de la Seine rachète sa propriété, qui appartient depuis 1964 au département des Hauts-de-Seine. Les jardins seront ainsi restaurés et le musée créé pour permettre la consultation des archives et organiser chaque année des expositions temporaires à partir des collections.
 
 

Quelques renseignements pratiques:

Musée départemental Albert-Kahn: 14 rue du port-92100 Boulogne-Billancourt
Tel: 01 55 19 28 00
E-mail: museealbertkahn@cg92.fr
Métro: Ligne 10-Terminus boulogne-pont de Saint-Cloud.
 

Publié dans Chemins de culture

Commenter cet article